Actualités

12.07.2021

  • Évènements

Une belle histoire de Pic noir !

L’exploitation forestière d’une parcelle de Pin Maritime située à Saint Symphorien (33) au cœur du Parc naturel des landes de Gascogne a été retardée de presque 6 mois pour permettre à un de ces petits habitants de se reproduire en toute tranquillité : le Pic noir.

C’est ce choix que la société LOGIFOR, filiale en charge de l’approvisionnement en Pin Maritime du Groupe Thebault et de la Scierie Archimbaud ont fait en retardant de février à juillet 2021 la coupe de Pins Maritimes arrivés à maturité pour préserver l’ère de reproduction du Pic noir (ou Dryocopus martius). Ce Pic noir à tête rouge est le plus grand des pics européens avec une longueur de corps de près de 55 cm, et une calotte rouge vif sur le sommet de la tête.

Il creuse son nid par percussion avec son long bec blanc contre le bois de l’arbre qu’il a choisi. Pour limiter l’impact de de cette activité sur son cerveau, il entoure sa longue langue autour de sa tête ; celle-là même qui lui sert à débusquer sa nourriture au fond des fourmilières ou des larves de coléoptères sur les arbres morts.

 

L’arbre choisi par notre couple était un pin mort, grand arbre blanc au centre de la parcelle, à proximité de souches garnies de fourmilières pouvant lui assurer une restauration de proximité !

Accompagnés et conseillés par le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, la société LOGIFOR et le propriétaire de la parcelle forestière ont reprogrammé la coupe des arbres après le départ des jeunes du nid. Le territoire du Pic noir est vaste et couvre environ 300 ha de surfaces boisées. Identifié dès 2005 à Saint-Symphorien, le Pic noir est sédentaire et revient tous les ans sur cette partie de son territoire pour donner naissance à une nouvelle portée. Son cri et son martellement si reconnaissables s’entendront donc dès la prochaine saison des amours dans les nombreuses parcelles boisées avoisinantes de Saint-Symphorien.

Rencontre entre le propriétaire de la parcelle, la société d’exploitation forestière LOGIFOR, les chargés de mission biodiversité du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne sur la parcelle de Saint-symphorien, au pied du nid du Pic noir en juillet 2021 après l’envol des juvéniles

Aller plus loin : 

Découvrir le Parc Naturel régional des Landes de Gascogne

En savoir plus su le Pic noir

Partagez sur les réseaux sociaux :