Le contreplaqué

Le contreplaqué, c’est du bois

  • Des plis de bois

Le contreplaqué est fabriqué à partir de feuilles de bois obtenues par déroulage de grumes. Ces feuilles de bois, aussi appelées plis ou placages, sont ensuite encollées et assemblées à fil croisé. Leur nombre impair confère une bonne stabilité au panneau de contreplaqué.

Cette construction à partir de feuilles de bois disposées orthogonalement les unes par rapport aux autres permet de distinguer précisément un contreplaqué de tout autre panneau à base de bois. Le chant du contreplaqué est constitué d’une superposition de lignes, ou strates ligneuses. Il présente un aspect bien spécifique, particulièrement reconnaissable.
Elle confère au contreplaqué des caractéristiques techniques élevées ainsi qu’une bonne résistance aux chocs. 

  • Le bois, une ressource naturellement renouvelable

L’utilisation de bois en provenance de forêts gérées durablement contribue activement à la préservation des forêts.

Créer une valeur marchande pour les bois issus de forêts représente un encouragement pour les Etats à les préserver. En Europe, la superficie des forêts ne cesse d’augmenter et gagne 510 000 hectares par an. Seuls 64% de cette croissance annuelle sont exploités, laissant une marge importante entre la consommation du bois et la couverture forestière en Europe (source : CEI-Bois).

La France et le Gabon , d’où proviennent les essences utilisées par le Groupe THEBAULT, sont pleinement conscients de la valeur de leur patrimoine forestier et de la nécessité de le préserver. Les certifications internationales PEFC™ et FSC®, ainsi que le programme forestier mis en place au Gabon par les autorités locales, garantissent l’exploitation de bois provenant de forêts gérées durablement.

  • Le contreplaqué, un matériau ami de l’environnement

Le bois et son dérivé le panneau contreplaqué séquestrent le carbone (CO²) et requièrent pour leur production un besoin en énergie extrêmement moins important comparativement aux autres matériaux de construction à base d’acier, d’aluminium, de matières minérales ou synthétiques.

► Télécharger les données environnementales et sanitaires

C’est un fait :

  • Consommer du bois, est bon pour nos forêts.
  • Les jeunes arbres en pleine croissance absorbent plus de CO² que leurs aînés arrivés à maturité.
  • Une exploitation raisonnée des forêts permet d’augmenter la capacité de CO² stocké,
  • Le CO² stocké restant dans le produit bois ou son dérivé durant toute la durée de son cycle de vie.

Le bois transformé dans les sites du Groupe THEBAULT provient de la partie inférieure du fût de l’arbre découpé en billons, le bois d’œuvre. De meilleure qualité, il est particulièrement adapté à des usages nobles tels que le déroulage pour la fabrication de contreplaqués TeboPin.

La ressource bois